Epilogue 39th edition

39e édition de la Course de l’Escalade

IL EST LÀ LE BONHEUR, IL EST LÀ !

Information only available in French in this section.

Bien sûr, il y a cette incroyable augmentation de la participation des coureurs, année après année, qui, avec 39'818 classés pour cette dernière édition, ancre de manière encore plus forte la Course de l’Escalade au pinacle des courses européennes.

 

Bien sûr, il y a la renommée de la Course qui s’étend de plus en plus au-delà de la Vieille-Ville de Genève pour toucher près de 70 nationalités différentes.

Certes, au fil de chaque édition, des améliorations sont proposées avec, notamment, cette année, des catégories par tranches de performances et moins par tranches d’âge, et un service de garde de sacs et valeurs déjà victime de son succès.

Mais qu’est-ce qui amène ces dizaines de milliers de coureurs à décider un jour qu’ils allaient se lancer dans cette aventure, devenir un élément actif de l’évènement.

La réponse, pour nous, paraît évidente : Le Bonheur !

Il n’est que de voir les visages radieux de tous les coureurs pour comprendre qu’il se passe autre chose que de courir sur du bitume par une température frisquette qui inciterait plus à rester au chaud avec un bon bouquin, que de s’époumoner et à se geler sur les pavés de la Vieille-Ville.

À Christophe Maé qui demande « Où est le bonheur ? », nul doute qu’on puisse lui répondre : « Il est là ! ».

Plus encore

Mais plus encore on ressent, dans cette manifestation unique en son genre, une sensation de plénitude si rare de nos jours. Celle de se surpasser, de dépasser ses craintes et ses limites, de devenir, l’espace d’un instant, un héros, un magicien, un type bien.

Voyez les sourires rayonnants de tous ces enfants et ces ados, mêlés à une volonté, une détermination sans faille. Tout donner pour le plaisir, sans autre rémunération que la propre estime de soi et de ses proches. C’est exactement le but que nous revendiquons sans, peut-être, le savoir vraiment, en mettant sur pied la Course de l’Escalade. Le bonheur… un bonheur tout simple mais parfois si inaccessible ! Un bonheur porteur d’une immense espérance. Cette formidable jeunesse qui, à l’heure de l’internet et de la robotisation retrouve la joie de vivre en mettant un pied devant l’autre !

Elite : des vainqueurs exceptionnels

Helen Bekele en élite dames et Abraham Tadesse chez les hommes. Deux noms, deux destins, un dénominateur commun : la Suisse.

Pour ce qui concerne la première, quelle volonté et quelle pugnacité pour revenir alors qu’elle semblait subir un pénible passage à vide, puis, s’imposer malgré le retour de ses concurrentes dans les derniers 100 mètres ! Quelle force dans ce petit bout de femme ! Quelle leçon de ténacité pour nous et quelle récompense à tous les efforts déployés par le comité d’organisation, qui reçoit en retour ce souffle magistral.

Mais que dire alors de notre Tadesse Abraham national dont la performance a tourné purement et simplement à la démonstration de ce que peut réaliser la volonté.

Dans une course haletante, indécise jusqu’au bout, Tadesse, dont le charisme n’a d’égal que la pure joie de courir, a tout donné comme un cadeau à son public, dans un final à couper le souffle, en décrochant sur le fil, sa deuxième victoire à la Course de l’Escalade.

Un mano à mano au suspens insupportable revenant, finalement, à celui qui a su aller chercher la victoire en mettant toutes ses forces dans la bataille. Jusqu’au bout, jusqu’à n’en plus pouvoir, qui nous a tous scotchés et remplis d’une immense fierté. Comme si l’Escalade avait, une fois de plus, révélé son héros !

Et puis, comme transcendé par cette extraordinaire rage de vaincre,
voilà que notre grand espoir suisse, Julien Wanders, 20 ans, vient, à l'issue d'une course d'anthologie, exploser le chrono en prenant la 4ème place de l'élite en s'excusant presque de ne pas être sur le podium!!! On rêve, on se pince... c'est la lumineuse réalité!

Et le soleil ?

Aux abonnés absents !

Mais qui s’en est aperçu tant le bonheur rayonnait dans les Bastions ?

Oui, il était là le bonheur ! Et tous ceux qui ont eu la chance de vivre cette journée d’exception, en garderont longtemps un souvenir radieux.

Merci à tous les bénévoles et aux sponsors

Nous n’oublions pas que tous ces instants inoubliables, nous les devons aussi et surtout à tous les bénévoles qui, au cours de toutes ces années, n’ont cessé de croître et de dépenser sans compter leur temps, leurs efforts et leurs compétences. Vous êtes notre force vive et notre avenir et vous rendons ici l’hommage vibrant que vous méritez.

Un immense merci également à tous nos sponsors et partenaires qui s’engagent à fond derrière notre équipe.

Un salut particulier aux entreprises de notre canton et d’ailleurs, qui s’investissent sans compter pour offrir à leurs collaborateurs l’occasion de participer en équipe à l’Escalade.

Un grand bravo à toutes les écoles, privées ou publiques, et à leurs professeurs qui ont compris tout l’intérêt d’inciter leurs élèves à courir ensemble.

Enfin, un immense coup de chapeau à tous nos amis bénévoles, qui nous donnent tant, année après année, pour que vive ce qui, depuis longtemps, n’est plus une simple course, mais un évènement majeur de la vie publique genevoise, suisse et internationale.

Merci à tous pour le bonheur que vous nous apportez et ……. vive la Course de l’Escalade 2017 !

Jean-Louis Bottani                                                                                        Jean Sunier

Président de la Course de l’Escalade                                                     Président d’honneur du Stade Genève

English (UK)Français (FR)

Sponsors Principaux