5ème communiqué 2016

"Tade" devant 39’571 populaires à Genève !

Immense fête populaire et sportive, ambiance de feu, avec deux belles victoires genevoises pour la 39e Course de l’Escalade. Ils étaient plus de 30’000 coureurs en 2014 ; plus de 37’000 en 2015 ; et 39’571 cette année : record national une nouvelle fois pulvérisé. Le tout auréolé de deux impressionnantes courses élite, dominées par les Genevois Tade Abraham et Helen Bekele (ETH).

Comme chaque année, c’était la fête dans la Vieille Ville de Genève et le Parc des Bastions, plus noirs de monde que jamais. Que de sourires, de bonne humeur, de partage et de joie tout au long de la journée. Plus encore durant les courses élites, qui ont une nouvelle fois présenté un spectacle à couper le souffle.

Abraham : « J’étais tellement bien ! »

« Pas la dernière, mais la pire », voilà ce qu’a posté Tadesse Abraham (LC Uster) ce matin sur sa page Facebook. Au départ, le Genevois semblait plus tendu que jamais. Normal : il « devait » gagner à la maison, plus encore que l’an passé suite à son titre européen sur semi-marathon et sa 7e place olympique cet été. « L’Escalade, c’est la plus dure des courses de fin d’année », a soufflé le local après avoir terminé devant tout le monde ; finalement aussi, dans les tous derniers mètres, le finaliste des Mondiaux U20 sur 5000 m Awet Habte (ERI) et son bourreau de Bulle Patrick Ereng (KEN). « J’étais tellement bien aujourd’hui ! » rayonnait l’Helvète suite à sa deuxième victoire consécutive sur l’épreuve, en 21’01, pile comme en 2015.

Autre Genevois brillant : Julien Wanders (Stade Genève), qui a réussi une des meilleures courses de sa vie. Il termine 4e à moins de 13 secondes, devant les grosses cylindrées Simon Tesfay (ERI/5e) et Bernard Matheka (KEN/6e). Fidèle à lui-même, le jeune prodige détenteur de plusieurs records suisses U20 et U23 rêvait de faire mieux encore : « J’y ai cru jusqu’à ce que Tade mette une grosse attaque au Bourg-de-Four ». Deux autres Stadistes excellent en prenant les 3 et 4e places du helvétiques : Sullivan Brunet (13e) et Julien Lyon (16e).

Helen Bekele, princesse de Genève

Elle aussi sous les couleurs du Stade Genève, l’Ethiopienne Helen Bekele n’a pas déçu le public massé dans les rues. Opposée à la jeune Ougandaise Peruth Chemtai (17 ans), la Genevoise d’adoption a parfaitement maîtrisé son affaire et remporté comme Abraham sa deuxième Course de l’Escalade d’affilée. Suite au départ en boulet de canon de Chemtai, Bekele a d’abord laissé partir, avant de revenir, puis d’attaquer à l’entame de la dernière boucle. L’Ethiopienne s’impose en solitaire dans les Bastions en 24’16, 13 secondes plus vite que l’an dernier, tout en savourant sa fin de course. Chemtai termine à 4 secondes, de justesse devant la Kenyane Betty Chepkwony.

Meilleure Suissesse, Martina Strähl (LV Langenthal) se classe 7e à 55 secondes, 43" devant la détentrice du record suisse du marathon Maja Neuenschwander (ST Bern/9e). La championne suisse de semi-marathon Laura Hrebec (CS 13 étoiles/11e) complète le podium helvétique. Côté Genevoises, Maya Chollet (Stade Genève) prend une bonne 23e place en 27’44 ; Nathalie Philipp (Stade Genève) finit 33e en 28’50.

Rendez-vous l’an prochain pour la fête de la 40e édition : un groupe de travail a d’ores et déjà été constitué pour préparer un jubilé d’exception. Qu’on se le dise !

Michael Kleiner
Relations médias
Course de l'Escalade

Jean-Louis Bottani
Président
Comité d'organisation de la Course de l'Escalade

English (UK)Français (FR)

Sponsors Principaux